Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 23:02

 

 

2012, pour moi, est un enchaînement de loose. Depuis bientôt 11 mois, j'enquille dur :

  • Travail : que y'en a pas et que t'en perd

  • argent : appel récurent du banquier, blocage de carte et autres racclage de fond de tiroir

  • famille : ça c'est mon jardin secret, même que ça vous regarde pas

  • immobilier : (là, on touche dieu du doigt) tentative d'achetage de maison qui part en ca'hète avec tout un tas de conséquences bordélique et moyennement drôle*

  • Musical : je n’oublie pas le concert de Shaka Ponk (même si c'est moins grave mais que ça énerve quand même)

 

Aujourd'hui, réfléchissant à tout ça, il me venait une idée folle … Et si je tentais le record de la loose mondiale dans ma catégorie ?… Attention, je précise bien dans ma catégorie ! … Moi, je fait de la compet' en sprint.

 

Étant un peu introduit dans le milieu de la loose, j'ai connu de grand champion dans l'autre discipline reine de la loose : l'endurance.

 

C'est très dur. La principe est le suivant : vous devez enquiller à suivre des loose terribles qui changent votre vie. C'est très éprouvant, cela peu durer des décennies. J'ai connu des gars qui enchaînaient 3 ans de vie de couple avec une vrai folle, puis accident terrible qui te pourri 2 bonnes années, et ensuite maladie handicapante et humiliante pour 4 ans, … C'est un vrai sacerdoce …

 

Non, moi, je suis plus dans l’intensité, la puissance. Dans mon cas, le concept est de prendre une année et de la pourrir au maximum de galère improbable. 12 mois pour le plus d'enfer possible … Pas un de moins ...

Ici, il est à noter que le style peut influer. Finir l'année par un bouquet final peut impressionner le jury …

 

C'est pourquoi, je me suis dit qu'avec cette année bien engagé, je pourrais presque jouer pro … Mais que me manquait-il ?

 

Mais oui ! Comment es-je pu être aussi stupide : la maladie !

 

Dès le départ, je m’enthousiasmais sur un magnifique cancer de la gorge ... Mais redécouvrant la date, je me rendais compte que je n'aurais pas le temps de mourir avant le 31 décembre, même en y mettant toute la meilleur volontée du monde …

 

Charline proposait spontanément l'infarctus …. Je m'y opposais vigoureusement et immédiatement. La cœur c'est trop brutal, on n'a pas le temps de bien souffrir … c'est pas avec ça que je vais me ramener un trophée …

 

Et d'un coup, c'était la révélation ! Mais oui !

Il me suffisais de faire un premier AVC au 15 novembre … Comme ça j'étais bien affaibli, bien humilié … Attention, je parle du vrai AVC. Celui ou tu as tout un coté tout pendouillant.

 

Et puis au moment ou je commence à bien m'en remettre ou à accepter le problème, paf ! Un deuxième et il me fait callancher.

 

Pour sécuriser le record, je prenais l'option de mourir le 31 décembre … Bon, si avec ça je suis pas le roi de la loose ...

 

* je rentre pas trop dans le détail , déjà parce que vous vous en foutez et aussi car des parents lisent ce blog et je voudrais éviter des suicides collectifs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires