Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 12:47

 

Avec la rentrée, c'est le retour des fameux deux jours de la mort qui tuent, tout seul avec les nains pendant que ma douce fait la coquette à la capitale …

 

Le seul et unique avantage de ce double jour, c'est la satisfaction régnante durant les quelques heures qui séparent le couché des schtroumpf du retour de leur mère. Entre émotion des retrouvailles et fierté de la mission suicide accomplie la tête haute, l'autorité en bandoulière.

 

Ce mercredi ne dérogeait pas à la règle. J'avais géré les mômes … Nourri les mômes … Lavé les mômes … Fouetté les mômes … Empalé les môme … Bref, le taff était fait et bien fait …

 

A 22h12, j'avais couché tout le monde, lu l'histoire qui va bien, fait les câlins qui vont bien, ramené les 42 verres d'eau de cette soirée lyophilisante et refait les 38 câlins de rab' de cette soirée angoissante …

 

Maintenant, c'était mon temps à moi, rien qu'à moi !! Pas de nains ! Pas de meuf !J'avais une petite heure devant moi que je salivais de dévorer avec délectation …

 

Main en entonnoir autour de mon oreille, comme pour accentué mon audition, je vérifiais la présence d'un réel silence dans la turne avant de sortir ma dînette pour mon plaisirouné …

 

Je me posais dans le canapé de la véranda, un café fraîchement pistonné dans mon Mug pantone – qu'est hypra class, une clope encore humide de son ressent roulage et un comics ou ça bourrait drôlement des gueules m'y attentaient. Le ronflement de la pompe des tortues me berçait … Tout était à sa place … ça sentait le vidage de cerveau et le plaisir simple …

 

Reposant mon Mug – qu'est hypra classe – après ma première gorgé de café, je dépliais les jambes sur la table me faisant face et j'ouvrais ma revu page 47 alors que Thor arrivait pour péter la tronche à Sentry qu'avait méchamment pété un câble …

 

« Miaou ... ». Le chat montait sur le canapé et venait ronronner contre ma hanche. Je lachais la main droite de mon comic et occupais celle-ci à gratouiller le chat … « Putain, c'est cool … comme dans les livres … snif … Je suis ému devant la beauté de la scène ... ».

 

C'est à ce moment précis, que le chat se jetait sur ma gorge pour me téter frénétiquement …

 

J'ai bien conscience qu'à ce moment du récit une précision est nécessaire … Il faut, en effet, savoir que la chatte que nous avons, nous a été donnée avant finalisation de son sevrage. Il lui reste certains spectres de sa toute petite enfance dont elle n'arrive pas à se débarrasser … Et téter le cou – et je dis bien le cou – des humains en fait parti.

 

Je la repoussais d'un geste vif car je ne supporte pas ça … ça me dégoutte !!!!


Mais l'une des choses qui caractérisent les chats est leur entêtement … Un combat de titan se mettais en place … Après une première série de renvoie de l’ennemie à la main, je constatais sa volonté inébranlable. J'optais alors pour le barrage : avec des contorsions, avec mon comics, avec un mur de coussins, … Rien n'y faisait ! Même si j'enflammais sa queue, elle revenait ! … HHHHAAAAA !!!!!

 

 

Charline rentrait à 23h21, j'étais dans la véranda, un coussin noué autour de mon cou, l’œil injecté de sang. Pendant ce temps le chat se livrait à des bonds agressifs, tentant de détruire mon barrage ouateux … J'étais complètement détendu ...  

Partager cet article

Repost 0

commentaires