Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 20:25

 

 

Il y a quelques jours, j'en avais marre de finir mes soirées dans le salon à la bougie. Alors, je me décidais à changer les ampoules de l'une des deux rampes sensées nous fournir de la lumière.

 

Pourquoi attendre cette extrémité ? À cause de la hauteur ma bonne dame ... Ben oui, je me la péte à vivre dans un loft de 120m² avec un plafond de 4m50. Mais vazy toi, changer les loupiottes !

 

Ça ne se fait pas avec un ti escabot à sa mémère ! Non, non, non ! Faut faire peter la double échelle version pompier.

 

En plus, premier problème, vue la taille du marchepied, il faut trouver une méchante planque pour que le truc vous saute pas aux yeux à l'arrivée dans la maison.

Perso, j'ai choisi l'arrière des cabanes des mômes*. Certes, c'est discret, mais ça necessite au minimum trois outils et quatre blessures.

C'est pas facile de faire pivoter à 90° un truc de 2m50 dans un espace de 35 cm de large ...

 

De plus, ceux qui me subissent depuis plusieurs année savent que je suis atteind de piérichardisation ... Bref, j'ai deux mains droites** pleines de pouces !

 

C'est d'ailleurs une des grandes victoire de ma vie de daron. En effet, un bon daron digne de ce nom, avec le paillasson pectoral et la téstostérone visible à l'oeil, se doit de bricoler et de réparer. C'est lui qui prend les riques ! C'est lui le grand fauve qui entretiend sa tanière !

 

Et moi, avec mon COTOREP à 2000% comment je fais ? Nouvelle angoisse ...

 

Pour compenser mes mains de convulsif, j'ai utilisé ce qui marche le moins mal chez moi : mon cerveau et plus précisement ma mémoire.

 

Combien avais-je de pères de potes qui étaient habiles ? ... Un tas ! Alors je me remémorais les gestes, les démarches, les hatitudes, la logique ... Tout j'vous dis ! Pire que Robocop ... Mais avec les années, je réussissais à choper un p'tit niveau en « daron qui bricole »

 

C'est pourquoi, je partais pas si inquiet pour le changeage des ampoules ... D'autant plus que j'étais assisté de ma douce pour les moments critiques (tennage d'échelle, tennage d'ampoule, ...).

 

Tout ce passait très bien, jusqu'au moment ou il fallu déplacé le double monstre à barreaux. Pendant que je chassais à petits pas en crispant mes muscles des bras, ma douce intervenait sans prévenir. Elle empoignait la bête et remuait celle-ci dans une espèce de danse chamanique. Interdit, j'étais tétanisé ... Je ne devais ma survie qu'à des reflexes de survie hors du commun !

 

Elle venait de transgresser les deux régles Alpha prim' de mon gourou de la bricole*** :

1° : toujours tu protégeras ton coéquipier quand tu taff' à plusieurs.

2° : toujours tu communiqueras et expliqueras afin de ne pas blesser ton coéquipier

 

Quand j'avais stabilisé la béstiole en métale, je me ruais sur Charline : « Mais t'es malade ! ». Puis je la piétinais par vengeance ... Ensuite, je lui faisais un laïus sur le comment qu'il faut taffer et lui expliquais les regles façon Dexter pour que ça rentre bien ...

 

Elle concluait par : « J'y avais pas pensé ... ». Depuis, je suis dans une maison de repos pour dépression avancé ....

 

* Pour ceux qui ne comprendraient pas, tant pis pour vous !

** Ben oui, je suis gaucher !

*** Pour ceux que ça interressent, c'est le père de Keufran ... Il est à préciser qu'il n'a jamais vraiment dit cette phrase, mais que tout dans son attitude le signifiait ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lolo la catcheuse 17/04/2012 08:55


que la lumiere soit.....et la lumiere fut alors?

Fred 17/04/2012 09:18



oui, oui ...ça fut ...