Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 13:26

 

Jeudi dernier, c’était le retour du jeudi qui fait flipper les angoisses dans le fond du cerveau … Ma femme était à Paris, mes enfants n’étaient pas gardés et je devais faire une présentation de la nouvelle école qu’on est en train de monter sur Marseille. Face à moi, j’avais de potentiels élèves. Je me devais donc d’être vendeur, sérieux, pro et rassurant … Au top quoi …

 

Et c’est vrai que venir avec ses deux chiards pour le boulot, ça donne vraiment l’impression du contraire …

 

J’arrivais sur le Prado* en bas de l’immeuble Regus**, armé de mes deux nains de combat. J’étais tendu comme un string : « pas bouger ! », « pas respirer ! », « pas toucher ! », … ça charclait, je vais te dire …
On montait en tension, lorsque Zéphir manquait de se faire crépiser par un land rover à la propreté approximative alors qu’il déboulait sur le bitume afin de s’introduire dans l’immeuble (zephir pas le land rover …)…

 

A la vue de ce dernier événement, il me paraissait hautement improbable que ma réunion se passa bien. M’élevant dans les étages, je torturais mon cortex pour trouver une solution. Quand le ding de mon arrivé retentissait, je ne voyais plus que le bluff ou l’auto-humiliation pour me sortir de là …

Je me tournais vers l’hôtesse d’accueil - qui m’avais reconnu - et faisait comme d’hab’ : un sourire, le beeper, un bisou sur la fesse gauche et zhou fait ta présentation. Or cette fois-ci, je trainais sur la fesse et commençait à lui présenter mes nains. Puis, me jetant à ses pieds - que je m’employais à laver de mes larmes dans le même geste, je lui implorais de me céder une salle gratuitement le temps de ma réu … Pitié … S’t’eupl’… Je ferais tout ce que tu veux … Oui, même ça mais sans le citron - ça pique …

 

Elle  m’enchainait de son sourire d’hôtesse : mi-salope, mi-débile légère … « Mais pas de problème*** … ». Je la suivais sans y croire … Et puis oui, elle me fournissait 3m² pour mes nains …. YOUPI !!!! Je sortais le matos pour que les deux heures à venir se passent bien : une ds, une tablette, mon tel, les chargeurs de tous le monde, du cake, une bouteille d’eau, des changes au cas où, …

A peine avais-je posé mon mètre cube de bordel que je sautais en direction de ma salle … LIBRE !!!!

 

Après mon spectacle son et lumière, avec postillons en option si t’es trop prêt, je repassais à l’accueil. J’y trouvais mes trolls sagement assis, un bouquin sur les genoux.
Des qu’il me vit, Zeph’ me récita par le menu le comportement de sa sœur durant leur attente. Conclusion : ça allait …

 

Nous repartions donc dans une joie et un soulagement non feints, ni boudés … Je ne tarissais d’éloge à leur encontre … Ai drôlement fier le papa …

 

Puis, au bout de 15 minutes de trajets, mon grand se tournait vers moi : « Tu sais P’pa ? … Y’avais plein de truc à manger dans la pièce ou on était …

- Ho-ho …

- Comme ça avait l’air gratuit on en a mangé plein et surtout avec Lilou on a pensé à tout le monde. On a pris du sucre pour toi, du thé pour maman et plein de gâteaux pour nous !

Plutôt que de partir dans une répression inadéquate et épuisante, je préférais m’évanouir …

* c’est une rue
** c’est une boite
*** à prononcer comme Jessica Rabbit

Partager cet article

Repost 0

commentaires