Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 11:23

 

Si beaucoup se sont sentis Charlie y'a pas longtemps, moi, je me sens Bruce Banner …

 

Cela dit, avant d'aller plus loin, si tu ne connais pas l'alias de Bruce. Arrêtes de lire ces lignes ! Allez, rentres chez toi ! Oust ! … Non mais des fois …

 

Bon, qu'est-ce que je disais ? … Ha oui ! … Bruce … Donc, je me sens Bruce Banner.

En effet, depuis de longues années un démon psychopathe sinue au tréfonds de mon âme. Une espèce de bête qui submerge mon cerveau pour ne devenir plus que colère et haine de mon prochain.

 

Or, ces dernière années, une calme vie de famille avait réussis à anesthésier le grand monstre … Mais voilà, ça marche plus … Ce qui est parfois gênant au quotidien ...

 

Y'a pas quinze jours, je remontais la gare Saint Charles, pris en filature par ma valise. Tel un élégant guépard, je furetais de gauche à droite pour esquiver le quidam afin de rejoindre le quai G pour m'évanouir vers Lyon.

Soudain, un boulevard s'ouvrait. Il y avait moins de monde. Seule une grosse dame venait vers moi. Je me décontractais. Je baissais mon mode ninja, de super tendu du cul à tranquilou milou*.

 

Elle ne tenait même pas compte de ma présence et tentais de me décapiter d'un coup de hanche …

 

Et là, c'est tout comme Bruce en pas vert. Mes pupilles prennent une couleur cheulou. Je gagne 40 centimètres en hauteur, 70 en largeur – que ça m'en pète le t-shirt – et j'ai le vocabulaire d'un militant frontiste :

 

« Salope ! Pourquoi bousculer Fred ? ». Je l'attrapais par le sommet du crâne, la fracassais trois fois sur le sol et la projetais dans le piano gratos'.

 

Dans l'euphorie de la victoire, j'empoignais une dizaine de personnes que j'estropiais juste pour me détendre. Bon après, la rixe avec les forces de l'ordre n'est pas à mettre entre toutes les oreilles … Alors j'élude …

 

Et ça m'arrive de plus en plus souvent …

 

Le vieux qu'a que ça à foutre dans la vie mais qui va chez le boulanger aux heures de pointes et qui me crame mon tour: fracassage, dépeussage et insultage de sa mère.

 

La connasse qu'hésite entre le quart monde et le cas soc' qui décide d'avoir douze modes de paiement à la caisse du supermarket et qui finalement retire un bon tiers de ses achats: démambrement, brisage et amputation progressive.

 

Le fumier de chauffeur de bus qu'a cinq minutes de retard et qui risque de compromettre mon timing d'horloger : égorgeage, évidage et sodomie au cric de 12 tonnes.

 

J'avoue que ça complique relativement mon quotidien … D'ailleurs, je me voie obligé de m'interrompre pour une raison d'introduction inopiné du GIGN.

 

* Oui, je sais la graduation est très étrange ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

armelle 20/06/2015 18:45

T'es ouf... Je pisse de rire.